Bourse et aide Fin Chine Méga Bannière

Institut National Polytechnique - Houphouët Boigny (INPHB)

samedi, 13 janvier 2018 16:00 / Lu 5310 fois

Présentation

L’Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny est né, par le décret 96-678 du 4 septembre 1996, de la fusion de quatre établissements dans le but de réduire les coûts structurels, allouer de façon plus pertinente les moyens et les ressources des écoles et harmoniser les programmes de formation. Les établissements fusionnés constituaient, avant 1996, les Grandes écoles de Yamoussoukro : l’École Nationale Supérieure d’Agronomie (ENSA), l’École Nationale Supérieure des Travaux Publics (ENSTP), l’Institut Agricole de Bouaké (IAB), et l’Institut National Supérieur de l’Enseignement Technique (INSET).

Accompagnant cette fusion, six nouvelles écoles sont créées au sein de l'Institut : l'École Supérieure d’Agronomie (ESA), l'École Supérieure d’Industrie (ESI), l'École Supérieure de Commerce et d’Administration des Entreprises (ESCAE), l'École Supérieure des Mines et de Géologie (ESMG), l'École Supérieure des Travaux Publics (ESTP), et l'École de Formation Continue et de Perfectionnement des Cadres (EFCPC).

Elle est située en Côte d’Ivoire, dans la capitale politique qui est Yamoussoukro.

L’admission dans ces filières se fait à travers des concours :

Cycle court et année préparatoire (avec le BAC)

Généralement, le concours de recrutement est ouvert juste après après la proclamation des résultats du Baccalauréat en CI.

 

Cycle Ingénieur : le candidat doit avoir 25 ans au plus à la date du 31 décembre de l’année en cours.

Missions

Définies par le décret 96-678 du 4 septembre 1996, les missions de l’INP-HB sont :

La formation initiale et la formation continue : formations diplômantes et formations qualifiantes (recyclage, perfectionnement) des techniciens supérieurs, des ingénieurs des techniques et des ingénieurs de conception dans les domaines de l'industrie, du commerce, de l'administration, du génie civil, des mines et de la géologie,

La recherche appliquée dans les domaines cités précédemment,

L'assistance et la production au profit des entreprises et administrations.

Ambitions

L’'Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny se donne pour missions de :

Développer son leadership tant au plan national ainsi qu'à l'échelle sous régionale dans le domaine de la formation et de la recherche technique et technologique,

Être le premier maillon de la future technopole de Yamoussoukro.

Écoles

L’'Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny est constitué de sept écoles. Ces établissements ont mis à la disposition de l'économie ivoirienne des milliers d'Ingénieurs et Techniciens Supérieurs dont la compétence, l'efficacité et l'esprit d'initiative et de créativité sont bien connus et appréciés par les entreprises qui les emploient.

Héritier de ces écoles dont la notoriété a depuis longtemps franchi les frontières de l'Afrique, l'INP-HB, en appliquant les mêmes principes que celles-ci, se pose d'emblée comme un pôle d'excellence régional en matière de formation commerciale, technique et technologique.

  École Supérieure d'Agronomie (ESA)

L'ESA est chargée de la formation des ingénieurs des techniques et des ingénieurs de conception dans le domaine agricole. Ses filières sont :

Cycle d'Ingénieur des Techniques :

  • Agriculture

  • Elevage

  • Agro-industrie

  • Foresterie

  • Machinisme agricole et aménagement rural.

Cycle d'Ingénieur Agronome :

  • Agronomie ou Production

  • Agroéconomie

  • Défense des cultures

  • Foresterie

  • Pédologie

  • Zootechnie

  • Agro-alimentaire.

  École Supérieure de Commerce et d'Administration des Entreprises (ESCAE)

L'ESCAE a été créée en 1996. Elle est la plus prestigieuse des grandes écoles publiques spécialisées dans la formation des cadres du secteur tertiaires 

Elle forme : des Ingénieurs dans les domaines suivants :

  • Assurances

  • Banques et Finances

  • Management et Marketing

  • Ressources Humaines

  • Logistique et Transports

Et des Techniciens Supérieurs dans les branches ci-après :

  • Assurances

  • Logistique et Transports

  • Gestion Commerce

  • Finance et Comptabilité

 École Supérieure d'Industrie (ESI)

L'ESI forme :

des Techniciens Supérieurs dans les domaines suivants :

  • Informatique

  • Électronique

  • Maintenance électromécanique

  • Froid et Climatisation

  • Génie Mécanique et Productique

  • Moteur et Équipements motorisés

  • Génie Alimentaire

  • Électrotechnique,

et des Ingénieurs dans les branches ci-après :

  • Informatique

  • Télécommunication

  • Électronique

  • Électrotechnique

  • Généraliste

  • Mécanique et automatismes industriels

  • Energétique

  • Génie chimique/Chimie industrielle.

  

École Supérieure des Mines et Géologie (ESMG)

L'ESMG comporte deux filières : la filière Mines et Carrières et la filière Pétrole. À l'issue des deux premières années de tronc commun, la spécialisation dans les filières commence en 3ème année. Les études sont sanctionnées par le diplôme d'Ingénieur de Conception de l'ESMG avec mention de la filière.

Les entreprises avec la collaboration du Ministre des Mines et de l'Energie sont impliquées à tous les niveaux d'activités développés à l'ESMG. En amont, elles interviennent dans la définition des besoins en qualification et dans l'appui au développement des nouveaux programmes pédagogiques. Au sein même des cursus de formations, elles sont amenées à :

participer aux enseignements

offrir des stages aux étudiants (2 à 6 mois)

proposer des projets de recherche.

À la sortie de l'École, les entreprises internationales et nationales font confiance aux Ingénieurs ESMG, en connaissance de leurs performances.

Les étudiants Ivoiriens de la première année sont recrutés à partir :

des deuxièmes années des classes préparatoires technologiques et biologiques et DUES MP ou PC sur concours

des licences et maîtrises scientifiques (MP, PC, MST, SN) sur dossier

du cycle technicien supérieur de l'ESMG sur dossier et test.

Les étudiants étrangers sont recrutés sur examen de dossier s'ils ont effectué leur scolarité dans leur pays, ou par les mêmes voies que les étudiants Ivoiriens tout en respectant le quota de 10 % qui leur est attribué.

Toutes les formations développées à l'ESMG répondent aux standards internationaux. Ces diplômes permettent aux étudiants de trouver un emploi dans tous les pays du monde.

Formation

Le cursus de l'école est construit sur un certain nombre de principes simples :

les élèves ingénieurs construisent pour une part leur cursus et peuvent réaliser un choix de l'option qui leur convient le mieux (Pétrole ou Mines et Carrières)

les enseignements sont ouverts, diversifiés et complémentaires

le socle scientifique et technologique est fondamental

l'anglais, le management, la gestion tiennent une place importante

les stages, eux aussi progressifs, rythment l'ensemble de la scolarité.

Débouchés

L'ESMG forme chaque année des ingénieurs pluridisciplinaires de haut niveau ayant à charge la conception, la mise en œuvre et le management de projets dans les divers secteurs des mines, du pétrole et de l'énergie.

Ingénieur des Mines (Mines et Carrières) :

  • Conception d'un projet de prospection minière

  • Géologie

  • Exploitation de carrière

  • Traitement des minerais

  • Étude d'impact environnemental et de réhabilitation d'une mine

  • Évaluation technique et économique d'un projet minier

  • Économie minière

  • Hydraulique

  • Télédetection

  • Géophysique appliquée

  • Sysmique minière.

Ingénieur Pétrole :

  • Exploration pétrolière (sismique, géologie et diagraphies)

  • Exploitation des hydrocarbures (forage, réservoir engineering, production, gestion de plate-forme)

  • Valorisation du pétrole (pétrochimie, procédés de raffinage)

  • Contrôle de qualité et stockage des produits pétroliers

  • Gestion et distribution des produits pétroliers

  • Économie pétrolière

  • Environnement et sécurité

  • Évaluation de gisement

  • Fiscalité et législation pétrolière.

  École Supérieure des Travaux Publics (ESTP)

Créée en 1996, l'ESTP est chargée de la formation initiale d’ingénieurs de conception, d’ingénieur des techniques et de techniciens supérieurs du bâtiment, du génie civil et de toute autre spécialité connexe.

L'ESTP forme :

des Techniciens Supérieurs dans les domaines suivants :

  • Bâtiments et Urbanisme

  • Équipements

  • Géomètre

  • Transport,

et des Ingénieurs de conception dans les domaines suivants :

  • Bâtiment

  • Hydraulique et environnement

  • Infrastructure et transport.

  École Préparatoire (EP)

Les écoles préparatoires sont au nombre de trois (3) :

  • École Préparatoire Commerciale (PREPA COM)

  • École Préparatoire Biologique (PREPA BIO)

  • École Préparatoire Technologique (PREPA TECHNO)

La formation se fait en 2 ans et prépare les étudiants aux concours d'entrée dans les filières d'ingénierie.

  

École de Formation Continue et de Perfectionnement des Cadres (EFCPC)

La fusion et la restructuration des différents projets de formation diplômante et qualifiante des anciennes grandes écoles a donné naissance en 1996 à l’EFCPC. Elle assure la formation continue des cadres dans les domaines d'activité suivants : Administration - Agronomie - Génie civil et minier - Industrie - Informatique.

Elle apporte aussi son expertise aux entreprises dans les domaines suivants : Agriculture et ressources animales - Génie civil et minier - Informatique industrielle et de gestion - Génie mécanique et énergétique - Administration et gestion des entreprises.

Bailleurs de fond :

  • FDFP

  • USAID

  • PNUD

  • FAO

  • BAD

  • MFC

  • BIT

Institutions de formation :

  • CFP Ouagadougou, Burkina Faso

  • PTP Mali

  • MTP Togo

  • CTOPO Guinée

  • Université du Niger

  • École Polytechnique de Thiès, Sénégal

  • INTEC, France

  • Ministère Techniques Djibouti, Gabon et Tchad

Structures techniques :

  • BNETD

  • ANADER

  • ADRAO

  • SODEFOR

  • CIDV COTE D'IVOIRE

  • WINWORK

  • CI-TELECOM

Plus d’informations sur http://inphb.edu.ci/

Lu 5310 fois

bannere chine

NEWSLETTER

ABONNEZ VOUS ICI